Aller au contenu

Membres honoraires

Les membres honoraires du Groupe d’aide sont des femmes qui par leur dévouement, leur courage et leur statut ont fait avancer la cause du harcèlement au travail.

Image membres honoraires
Photo de L'Honorable Michèle Rivet

L’Honorable Michèle Rivet

L’Honorable Michèle Rivet a obtenu une licence en droit de l’Université de Montréal et un diplôme d’études supérieures de l’Université de Paris. Madame Rivet a été nommée juge au Tribunal de la jeunesse, juge à la Cour du Québec puis première présidente du Tribunal des droits de la personne. Nous sommes heureux.euses que notre cause soit devenue sa cause et qu’elle continue de contribuer à l’avancement du Groupe d’aide. En 2019, Madame Rivet a été nommée à l’Ordre du Canada. L’Honorable Rivet a été nommée membre honoraire en 2010.

Madame Yvonne Séguin 

Mme Séguin, fondatrice de l’organisme et directrice générale du GAIHST jusqu’à sa retraite, est une pionnière dans la défense des droits des femmes qui sont victimes de discrimination et de harcèlement sexuel dans le milieu de travail. Elle créa un environnement sécuritaire pour les femmes qui souhaitaient parler de leurs expériences au travail et elle les aida à clarifier la situation et/ou les problèmes qu’elles rencontrèrent au travail. De plus, Mme Séguin a été activement impliquée dans la communauté en ce qui a trait au développement de politiques sur le harcèlement sexuel pour les employeurs. En 2022, elle a été lauréate du Prix Égalité Thérèse-Casgrain dans la catégorie « Hommage ». Mme Séguin a été nommée membre honoraire en 2019.

Photo de Yvonne Séguin, Fondatrice du GAIHST
Photo de L'Honorable Claire L’Heureux-Dubé

L’Honorable Claire L’Heureux-Dubé

L’Honorable Claire L’Heureux-Dubé a été reçue par le Barreau du Québec en 1952. Au cours de sa carrière, elle a été nommée juge à la Cour supérieure du Québec (1973), à la Cour d’appel du Québec (1979) et à la Cour suprême du Canada (1987). Nous nous considérons très privilégié.e.s d’avoir l’Honorable Claire L’Heureux-Dubé comme une des pionnières qui continue d’aider le Groupe d’aide à être ce qu’il est aujourd’hui. L’honorable L’Heureux-Dubé a été nommée membre honoraire en 2005.

Maître Barbara Creary

Maître Creary a été reçue par le Barreau du Québec en 1983. Bénévole depuis 1984, elle a su guider le développement et l’évolution de l’organisme en siégeant sur notre conseil d’administration pendant plusieurs années. Durant ces années critiques, Maître Creary nous a aidé à assurer une représentation juste dans les dossiers actifs et à convaincre le gouvernement de l’importance de notre existence, permettant ainsi d’obtenir les subventions nécessaires pour continuer notre lutte contre la discrimination dans les milieux de travail. Maître Creary a été nommée membre honoraire en 2008.

Photo de Barbara Creary, Membre honoraire du GAIHST
Photo de Madame Bonnie Robichaud

Madame Bonnie Robichaud

Madame Robichaud est la première femme à avoir eu gain de cause en matière de discrimination et de harcèlement sexuel au travail et elle a dû se rendre jusqu’à la Cour suprême du Canada. En 1987, le dossier de Mme Robichaud a été reconnu comme étant de la discrimination et sa détermination a ouvert la porte à toutes les femmes à travers le Canada qui demandent à ce que leurs droits soient respectés. Mme Robichaud est aujourd’hui à la retraite et en 2022 a publié son livre « It Should Be Easy to Fix ». Mme Robichaud a été nommée membre honoraire en 1990.

Madame Véronique Ducret

Après un stage au sein du Groupe d’aide, Madame Ducret a quitté le Québec avec la documentation de l’organisme afin de poursuivre une carrière comme formatrice en entreprises. Madame Ducret est experte en harcèlement sexuel en Suisse. Mme Ducret a été nommée membre honoraire en 1999.

Photo de Madame Véronique Ducret